Notre plus gros problème : nous détacher de la perfection. Nous avons tous l’envie d’être le (la) meilleur(e) et de réussir tout ce que nous entreprenons. Mais par rapport à quoi et à qui et selon quels critères ?

La perfection est un leurre

  • En fait, ce tableau idéal et statique n’existe pas, d’abord, parce que la vie est en perpétuel mouvement.
  • Ensuite, parce que nous sommes justement conditionnés par notre histoire, la société et tout ce que nous voyons autour de nous.

C’est l’un de nos conditionnement les plus nuisibles. Sans même réfléchir nous avançons tête baissée pour atteindre des objectifs, être le meilleur, être reconnu, plaire à nos proches… !

Aussi, est-il difficile, dans cette perspective, de lâcher prise.

Mais si nous étions juste capable d’être ce que nous sommes, nous n’aurions évidemment pas besoin de lâcher prise. Celui-ci serait juste notre état naturel parce que nous décidons que nous sommes déjà parfait quoi qu’il arrive.

Soyez tel que vous êtes et soyez en fier !